*Les troubles dys..

On entend de plus en plus parler de mots en dys... Ces mots, qui peuvent faire peur, sont parfois hélas utilisés à tort et à travers, mais ne sont en rien anodins, d'où l'importance de les définir correctement pour mieux les connaître.

Aucun enfant ne devient dys, il naît "comme ça", avec la présence d'un ou plusieurs dysfonctionnements cognitifs. Un enfant pour qui le diagnostic de dys est posé se transformera en adolescent dys, puis en adulte dys. C'est une des raisons pour laquelle il est primordial de pourvoir repérer et dépister au plus tôt les enfants dits "à risque". Ce repérage et ce dépistage permettront ainsi une prise en charge la plus efficace possible afin de mettre en place le maximum d'aides possibles.

Un enfant avec un trouble dys ne fait pas exprès d'être comme ça. Il n'est pas responsable de cet état... Il dépense beaucoup d'énergie pour essayer de lire, d'écrire ou de parler et lui en demander encore plus ne résoudera rien, bien au contraire. Les répercussions d'une dys ne sont pas uniquement scolaires, elles peuvent être aussi psychologiques : baisse de l'estime de soi, stress, maux divers, pouvant même aller jusqu'à un refus total d'aller à l'école voire une déprime.

- Dysléxie : C'est un trouble spécifique de l'apprentissage de la lecture. Il se traduit par un certain nombre de signes (inversions de lettres, confusions entre les sons, découpage des mots aléatoire, compréhension altérée ...) lors d'une activité de lecture. Mais ce ne sont là que les parties cachées de l'iceberg, car les compétences altérées sont bien plus profondes : mémoire verbale ou visuelle, analyse des sons, repérage spatio-temporel...

- Dysorthographie : C'est un trouble spécifique de l'apprentissage des règles de l'orthographe, souvent la conséquence d'une dysléxie. La dysorthographie va se traduire par des confusions, des ajouts, des omissions de lettres au sein des mots, par une orthographe des mots irréguliers non respectée, ou encore par une grammaire aléatoire...

- Dysphasie : C'est un trouble structurel et spécifique de l'apprentissage et du développement du langage oral. Il se définit par exclusion, une fois que le spécialiste à éliminé toutes les causes possibles de ces difficultés. La dysphasie peut toucher de nombreux domaines du langage oral, de l'expresion à la compréhension, sans oublier les domaines de la mémoire.

- Dysgraphie : Elle se définit comme la difficulté à coordonner les muscles de la main et du bras dans le but de produire de l'écrit. La dysgraphie affecte l'écriture dans son trajet graphique. posture, gestes, formes des lettres, tenue du stylo, gestion de l'espace de la feuille.

- Dyscalculie : C'est un trouble spécifique d'acquisition des structures logico-mathématiques. Elle se traduit par des difficultés dans la construction du nombre en tant qu'entité, dans les opérations et leur manipulation. Confusions entre les nombres, sériations, classifications, logiques, repérages dans le temps et l'espace...

- Dyspraxie : C'est un trouble spécifique qui concerne la planification tout autant que la coordination des mouvements à réaliser pour effectuer une action précise. Le geste est bien conçu, mais l'enfant a des difficultés pour l'organisé et également le réaliser.

Tout les troubles dys peuvent s'accorder au pluriel : il existe de nombreuses formes différents de chacun d'eux. Ainsi il n'y a pas une dysléxie, mais des dysléxies, tout comme il existe plusieurs types de dysphasies ou de dyspraxies ...

434 663114550505097 603402076051565929 n

12512399 664459980370554 4525309087047132150 n